Les saisons
Les quatre saisons ont chacune leur charme. Bien sûr, l’été pour les sports nautiques, et aussi le printemps pour une part. Mais l’hiver a aussi ses bons côtés. Le froid, la neige, la glace et les jeux d’hiver. Les Hollandais ont le patinage dans le sang. On dit parfois que les gens naissent dans les Alpes avec des skis. Pour les Hollandais, ce sont probablement des patins. En ce moment, on évoque très prudemment l’éventualité d’effectuer le tour des onze villes en Frise, l’Elfstedentocht. Ce serait bien, après 21 ans, que les Pays-Bas tout entiers soient à nouveau sur la glace pour le « Tour des Tours ». (Quand vous lirez ceci, nous saurons si cela a été à nouveau le cas ou pas.)
Bientôt, pendant la saison estivale, vous pourrez effectuer vous-même votre propre parcours des Onze villes, mais plus confortablement, sur le pont arrière d’un Linssen*. Ce parcours-là est fort heureusement possible chaque année. (*tirant d’air maximal de 2,5 m, largeur maximale de 3,9 m et tirant d’eau maximal de 1,3 m)

Outre « l’acier » et « l’eau », la famille Linssen a également « la neige » dans le sang. Chaque année, nous allons (presque) tous dans les Alpes françaises, autrichiennes ou suisses.
Tout comme cet hiver, et nos enfants – tout comme moi – ont attrapé ce virus dès le berceau. J’ai moi-même commencé à skier à l’âge de 3 ans, et Mathijs et Sophie de même. Avec Mathijs (6) je peux maintenant descendre les pistes. Sophie (3,5), qui a débuté en décembre, nous l’avons croisée pendant sa dernière leçon sur la piste, chantant à tue-tête. Fantastique. Rien n’est plus beau que de voir vos enfants s’adonner avec enthousiasme à des activités que vous faites vous-même avec beaucoup de plaisir. Il est évident que ces deux-là aiment la Suisse. Par exemple, Mathijs ne mange pas de croissant petit-déjeuner, non, non, mais un « Laugengipfel » ou un « Laugenbrötchen ». Le soir, nous n’allons pas au restaurant mais chez « Ueli » (le cuisinier) et l’école de ski est de « Hombi ». Dans l’intervalle, nous buvons un café chez « tante Manda ».

Retour sur l’eau. Presque tous les jours Mathijs demande quand nous pourrons enfin naviguer à nouveau. Qu’il pleuve, qu’il neige, qu’il y ait des tempêtes ou qu’il gèle, cela n’a pas d’importance pour lui.
« C’est vraiment cool sur le bateau, maman. » Tout-à-fait. Dis-le à tous ceux qui entrent dans notre showroom, mon fils. « Ok, maman. » Et il a entièrement raison. La vie à bord est un pur délassement. « Vraiment cool » comme le disent les enfants. Pour vraiment le comprendre, il faut d’abord l’avoir vécu. Par exemple, lors d’un essai de navigation chez nous. Ou alors, à l’occasion d’une location chez Linssen Boating Holidays ? Mais le mieux pour profiter des joies de la plaisance, c’est tout de même sur votre propre bateau, totalement équipé selon vos souhaits, et aux moments que vous avez choisis. Où et quand vous voulez. Pouvons-nous vous inviter à l’expérimenter avec nous ?

J’espère vous saluer tous dans notre showroom, sur l’eau, à l’occasion de l’un de nos salons nautiques ou peut-être le long des canaux en Frise !

Latest News

Download the latest Linssen Magazine

Linssen Magazine no 53
   

Newsletters

Indiquez ci-dessous votre adresse électronique afin de recevoir notre bulletin d’information numérique. Cela vous permettra de rester constamment au courant des développements, des salons nautiques, des manifestations, etc. Chaque nouveau bulletin d’information vous donne la possibilité de vous désabonner.
Please let us know your email address.

Invalid Input

Aller au haut